+2,000 clients satisfaits

Livraison sécurisée avec suivi

30 jours satisfait ou remboursé

Paiement sécurisé SSL

Service client 6 jours/7

Doudoune Streetwear

Les Doudounes Streetwear Tenshi

Souvent critiquée pour son manque d’élégance, la doudoune a su avec le temps concquérir le monde de la mode. Elle est également devenue une pièce du streetwear qui sait se montrer redoutable, lorsqu’elle est correctement maniée.

Une double origine mais une utilisation commune

Beaucoup de vêtements possèdent une origine vérifiée. Certaines pièces connaissent en revanche une apparition discutée voire inconnue. Ce n’est pas le cas pour la doudoune. Cette veste connait en effet deux origines.

La première se trouve en France, cocorico ! Pierre Allain, alpiniste mais aussi commerçant à Paris, va alors créer des vestes en duvet à partir de 1931, et jusqu’en 1964. Tout est fait depuis son atelier au sein de son magasin de sport parisien. Pour les curieux, celui-ci était situé rue Saint-Sulpice.

doudoune Eddie Bauer

L’autre origine de la doudoune nous emmène de l’autre côté de l’Atlantique. A la fin des années 1930, l’américain Eddie Bauer conçoit le même type de veste qu’Allain. En 1936, celui-ci avait plutôt conçu la doudoune par utilité plutôt que pour le style. En effet, Shonagh Marshall, commissaire d’exposition new-yorkais spécialisé dans la mode, a déclaré « qu’il avait failli mourir d’hypothermie lors d’une excursion de pêche en plein hiver ». Eddie conçut alors une veste en tissu matelassé, qu’il remplit de plumes.

Si l’origine du vêtement se trouve à la fois en France et aux Etats-Unis, l’utilisation est quant à elle unique. Pierre Allain utilisait son manteau pour combattre le froid de l’hiver lorsqu’il partait dans les montagnes. Finalement, Eddie Bauer en est venu à la même utilisation. La doudoune avait pour but d’être une veste correspondant aux très froides températures de l’hiver.

Et forcément, la doudoune plait. Rapidement, ses qualités de conservation de la chaleur tout en offrant un style différent des vêtements traditionnels séduiront les adeptes d’alpinisme ou ceux amenés à travailler (ou à profiter) avec des températures hivernales. Bien que Bauer ait déposé son brevet pour son invention, bon nombre de personnes attribuent l’invention de la doudoune à un autre américain.

En 1947, un autre américain, d’origine allemande, Klaus Obermeyer, invente son propre modèle de veste matelassée. Cet ingénieur en aéronautique s’est installé dans les Montagnes Rocheuses du Colorado. Dans le but de faire découvrir le plaisir de la neige en montagne à la classe aisée, Klaus ouvre une station de ski dans la petite ville d’Aspen. Si les américains sont au rendez-vous et viennent au sein de sa station, un problème se pose.

Le froid handicape fortement les touristes venus profiter de la neige. L’ingénieur a alors l’idée de prendre sa parure de lit, puis de la découper pour la transformer en veste. Le test fonctionne et un autre modèle de doudoune nait alors. Les touristes venus profiter des joies de la montagne l’adoptent automatiquement et de nombreuses pièces sont alors confectionnées.

doudoune moncler

Si Obermeyer popularise la doudoune sur le sol américain, une autre marque le fera en France. En 1952, la marque Moncler nait. Les fondateurs André Vincent et René Ramillon développent alors leur propre gamme de manteaux destinée aux alpinistes. Ils collaborent notamment avec l’alpiniste français Lionel Terray, qui est séduit par ses qualités. Lors des Jeux Olympiques d’hiver de 1968 de Grenoble, Moncler devient le sponsor de l’équipe de France. En parallèle, Pyrenex lance son premier modèle totalement made in France avec du duvet d’oie d’Aquitaine. Les fabricants deviennent alors de plus en plus nombreux et son ascension se poursuit dans les années 1970. La doudoune va alors arriver au sein de la mode.

 

L’introduction de la doudoune dans la mode

Le vêtement est tellement populaire dans le milieu alpin que les créateurs de mode sentent le bon coup. Les maisons de haute couture s’en emparent afin d’en faire un vêtement de prestige. Paco Rabane ou Courrèges l’utilisent, apportent leurs touches, puis la mettent à la vente. Dans la décennie des années 60, la doudoune commence déjà à s’installer au sein de la mode. Vêtement essentiellement sportif, des créateurs tels que Thierry Mugler ou Jean-Charles de Castelbajac créent des modèles destinés aux codes urbains.

maze et biggie en doudoune

La doudoune est alors un vêtement plutôt tourné vers le public masculin et autour de la trentaine. La séduction des plus jeunes se fera d’abord aux Etats-Unis. Dans les années 1990, les mouvements rap et hip-hop se développent et prennent de plus en plus d’importance. Certains artistes sont vus en train de porter une doudoune et il n’en faut pas plus pour convaincre les jeunes d’adopter cette veste, offrant à la fois confort, chaleur et style.

En France, c’est la marque Chevignon qui réussit à la populariser auprès de toutes les classes d’âge. Sa doudoune séduit de plus en plus et rapidement, les boudins rembourrés se retrouvent sur chaque épaule. Les familles aisées et les banlieues se prennent de passion pour ce vêtement. Le blouson a évidemment traversé les Alpes et les italiens le portent aussi. Dans les années 1980, le mouvement des Paninari arbore la doudoune. Ces jeunes, passionnés par les motos, les fast-foods et les doudounes sont nommés ainsi car ils trainent devant les sandwicheries. On la retrouve également dans des coloris plus flashy, ce qui s’inscrit parfaitement dans la tendance pop et colorée.

La doudoune s’introduisit dans la mode, pour ne plus jamais en sortir. Celle-ci s’invite dans les codes du streetwear. Elle est particulièrement utile lors des périodes hivernales, où le froid restreint les façons de s’habiller. Le t-shirt s’éclipse pour laisser place aux vestes, dont la doudoune fait partie.

Durant cette période, ce manteau est encore assez épais. Il ne perd toujours pas son intérêt de lutter contre le froid. Les modèles présentent donc des manches larges, avec un rembourrage conséquent. Mais cela va rapidement changer.

 

Sa place dans le streetwear aujourd’hui

Son ascension se poursuit dans les années 2000. En effet, la doudoune ne va pas s’arrêter en si bon chemin. A l’automne-hiver 1999, deux stylistes vont faire de ce vêtement un incontournable des vestiaires masculins et féminins. Parce qu’il ne faut pas oublier que si la doudoune est passée des pistes de ski aux défilés de mode, elle est aussi passée du vestiaire masculin au féminin.

Doudoune Margiela et alexander mcqueen

Le créateur Martin Margiela (et sa maison) et Alexander Mc Queen vont en effet propulser ce manteau dans une autre dimension. Le premier, qui est belge, déstructure la doudoune pour lui donner un aspect couette de lit. Ce retour aux origines fonctionne parfaitement et trouve ses adeptes. La doudoune gagne les cœurs de nombreuses personnes à travers le monde. Le second utilise le même procédé pour proposer une sorte de couvre lit haute couture. Elle s’est désormais fait une place de choix dans le vestiaire, et est bien partie pour y rester pendant encore un certain temps.

Dans le même temps, le japonais Uniqlo travaille sur les volumes. La marque proposera une down jacket légère, qui se porte facilement sous une autre veste. Cela est donc idéal lorsque le froid est particulièrement présent. Discret et fin, ce type de doudoune rencontre un certain succès, donnant notamment lieu aux modèles plus légers. Le but est de laisser de côté les doudounes larges et épaisses, qui avaient pourtant la cote jusqu’à maintenant.

Le développement du manteau au sein de la mode lui a permis de prendre encore plus d’ampleur dans le mouvement au sein duquel il s’était introduit quelques années auparavant. La doudoune occupe désormais une place de choix dans le monde du streetwear. Lors des périodes hivernales, on la ressort souvent, bien que cela ne soit pas le seul vêtement streetwear pour le temps froid.

Dans les années 2000 et 2010, la doudoune devient plus étroite. Les manches et le reste de la veste se rapprochent du corps pour donner un aspect plus élégant. Avec ou sans capuche, les adeptes du mouvement streetwear l’apprécient et font confiance aux différentes pièces proposées par les marques. Si les modèles tout en finesse sont populaires, ils retrouvent désormais la concurrence des doudounes plus épaisses.

asap rocky en doudoune

Balenciaga a en effet proposé une doudoune reprenant les manches épaisses et plus larges. Cela est effectivement parallèle au développement du streetwear XXL, qui laisse une place de choix à un tel vêtement. En effet, le style puffy et négligé plait à bon nombre de jeunes.

Des créations originales voient également le jour. On pense par exemple aux doudounes sans manche. Celles-ci sont particulièrement utiles pour mixer des tenues et porter des vêtements qui ne seraient pas forcément passé avec une doudoune classique. La population apprécie cette mixité, mais aussi les caractéristiques du vêtement, présents depuis son apparition.

 

Les caractéristiques d’une doudoune

Tout d’abord, la caractéristique principale d’une doudoune est sa chaleur. Sa composition à base de duvet de canard ou d’oie est en effet beaucoup plus performante qu’une isolation fournie par les matières synthétiques. Il faut d’ailleurs préciser que plus la proportion de duvet est élevée, plus la doudoune sera chaude. C’est pourquoi les modèles contenant 90% de duvet et 10% de plumes seront plus chauds qu’un ratio 50/50. Evidemment, la longueur de la doudoune apportera également une sensation différente. Un vêtement qui tombe jusqu’aux mollets, comme celui des sportifs, fournira une chaleur plus importante qu’une doudoune s’arrêtant à la taille.

Cet aspect technique est notamment rendu possible par le pouvoir gonflant. Plus celui-ci est élevé et plus le duvet est isolant. Une isolation performante commence à partir de 500 cuin. Au-delà de 800 cuin, les performances seront excellentes. Il ne faut pas oublier que la doudoune parvient à maintenir une chaleur importante tout en restant très légère. Tu pourrais oublier même qu’elle se trouve sur tes épaules.

La doudoune est une veste respirante. Tout au long de la journée, qu’il soit en intense activité ou non, le corps transpire et évacue de la vapeur d’eau. En plus d’assurer un confort exceptionnel, ce type de blouson permet d’éviter les variations de température et donc les différents coups de chaud et de froid qui peuvent survenir.

Lors des froids hivernaux, des averses peuvent arriver. Forcément, à ce moment, il te faut un vêtement qui va te garder au sec, toi et ton pull. La doudoune assure une certaine protection pour une exposition à de légères averses. Les gouttes de pluie vont en effet glisser le long de la surface du tissu. Attention, tous les modèles n’assurent pas tous la même efficacité ! En plus d’être déperlante, cette veste peut aussi être efficace dans le cas d’averses plus importantes. Une exposition plus longue ou une pluie battante peuvent poser certains problèmes. Certaines doudounes disposent d’une grande imperméabilité, qui est alors très appréciable lors de fortes pluies. Tu ne dois donc pas hésiter à sélectionner une doudoune qui est imperméable si tu en as le besoin. Tu seras alors content de l’avoir choisie !

 

La collection Tenshi

Sur ta boutique Tenshi, tu pourras également retrouver différents modèles de doudounes. Grâce à nos produits, tu t’assureras de ne pas avoir froid durant l’hiver et de braver les pires conditions météo ! Alors, que pourrais-tu bien trouver au sein de notre collection ?

tenshi doudoune streetwear

Bon nombre de nos doudounes sont des vestes sans capuche. Tu devras donc t’assurer de pouvoir te protéger de la pluie autrement si tu penches sur l’une d’entre elles. Les designs Hotaka et Ohta correspondront à celles et ceux qui aiment les vêtements sobres. Le noir et les gris clair ou foncé seront superbes à porter. Mais nous sommes conscients que ces couleurs ne sortent pas vraiment de l’ordinaire. Ohashi et Takehikofournissent quant à eux un vert plus rafraichissant.

Pour aller encore plus loin, de nombreux designs de doudounes sont disponibles au sein de notre collection. Masumi, Masashi et Eberesuto sont des exemples de conception avec des motifs simples. D’autres doudounes présentent toute sorte de motifs. Kanye, Soichi et Nobu raviront les fans de ce genre !

Enfin, tu pourras évidemment pencher du côté de nos doudounes avec capuche si tu souhaites être totalement au sec. Jette un coup d’œil du côté de notre doudoune Uyeno. Celle-ci présente l’avantage d’être réversible et réfléchissante en profitant de notre technologie Reflektiv. Une façon d’être visible, même avec le mauvais temps de l’hiver.