T-shirt Streetwear : Du sous-vêtement au vêtement super tendance

Avez-vous une bonne connaissance de l’historique du T-shirt ? Pas de panique ! En lisant cet article, vous pourrez connaître la véritable histoire de ce vêtement indispensable de la culture streetwear T-shirt. Vous saurez quand tout a commencé et comment les choses ont évolué pour ce vêtement homme.

De nos jours, avoir un T-shirt homme dans sa garde-robe est une chose inévitable. Et si vous le permettez, nous vous expliquerons comment les choses en sont arrivées là.

L’US Navy adopte le T-shirt

t-shirt chez les navyBien qu’il soit important de préciser que l’origine du T-shirt est assez floue, il est indispensable de révéler avec précision comment tout a commencé.

En effet, depuis le XIXe siècle, le T-shirt existait déjà. On le retrouvait dans la garde-robe des hommes appartenant à la classe dite populaire aux États-Unis. Ces derniers s’en servaient comme un sous-vêtement puisqu’ils le portaient en dessous de la tenue de travail.

En 1913, l’armée américaine en l’occurrence la marine (l’US Navy) n’a pas tardé à l’adopter, ce qui va ainsi le rendre populaire. La caractéristique à l’origine de cette adoption : c’est un vêtement très facile à laver.

En 1910, un habit tricoté avec du coton léger et ayant un col rond ainsi que des manches courtes était choisi par l’US Navy pour être utilisé comme un complément de leur uniforme réglementaire. Tel un maillot pour le corps, il servait de sous-vêtement à ceux qui le portaient.

 

Informations techniques du T-shirt :

Parce que sa forme était semblable à un « T », il fut appelé « T-shirt ». Le T-shirt ou Tee-Shirt peut donc être littéralement traduit par « Chemise en forme T ». C’est pendant les années 20 que le mot a été introduit dans les pages du dictionnaire dénommé Merriam-Webster. Il se définissait comme un sous-vêtement en coton avec des manches courtes et dépourvu de col.

L’on ne parlait plus des termes comme « gob shirt », « skyvvies » ou « jimshirts ». Par ailleurs, le T-shirt est dépourvu de col. Cependant, il est fait usage de T-shirt à col rond ou de T-shirt à col V.

Qu’est-ce qui justifie le succès du T-shirt avec l’US Navy ?

La raison principale était liée au coût d’entretien.

Le T-shirt se lave facilement. Parce qu’il est habituellement en contact avec le corps humain, il absorbait toute la transpiration. Pour cela, il était nécessaire de procéder à son lavage de manière régulière.

Le T-shirt pouvait être lavé plusieurs fois sans dépenser beaucoup d’argent, ce qui n’était pas le cas avec l’uniforme porté par les soldats américains.

La marinière a un jeune frère : le T-shirt homme
marinière au cinema

C’est pour la marine de la France que la marinière fut créée en 1858. Elle existait bien avant l’adoption du T-shirt par l’US Navy.

Sur la marinière, l’on pouvait retrouver 20 rayures de couleur indigo et 21 rayures de couleur blanche. Grâce à ces rayures, il était possible de repérer les marins qui tomberaient dans la mer.

Elle était fabriquée avec du coton et faisait office d’uniforme. Cependant, bien qu’elle ressemble à un T-shirt, notez qu’elle ne l’est pas.  

L’on reconnaît tous que le T-shirt a été créé par les Américains. Toutefois, nous pouvons tout de même être fiers d’avoir apporté notre contribution à cette invention, puisqu’il n’existe véritablement pas une très grande différence entre la marinière et le T-shirt.

Pour plus d’informations, veuillez lire notre article qui parle des meilleures marques de marinières.

Les pionniers dans la confection du T-shirt en 1920

t-shirt sur homme noir

En 1920, sous l’influence du cinéma et du sport, la population a adopté le T-shirt comme un survêtement.

En ce moment, il était véritablement porté parce qu’il avait un côté fonctionnel. Il avait une encolure large et des manches moins longues que ce qui est porté aujourd’hui.

De 1910 à 1960, le style ne changera pas.

Sur son blog dénommé « Jamais Vulgaire », Valery affirme : « ça restait un vêtement purement fonctionnel et sortir avec dans la rue aurait été comme sortir en caleçon ou en chaussette ».

Cependant, des changements s’observent déjà…

Vers les années 1938, l’une des premières entreprises de mode à avoir dans son catalogue des modèles de T-shirt était Sears. Le modèle avait été baptisé « gob shirt ». Le mot « gob » veut dire en français « marin ». En effet, il avait été fabriqué pour servir de « undershirt » (maillot pour le corps) ou de « outershirt » (vêtement de sortie).

gob t-shirt

Les fabricants de T-shirts que l’histoire aurait retenus sont Sears-Roebuck, Hanes, Fruit of the Loom et Jockey. Aujourd’hui, ces derniers proposent des T-shirts au meilleur prix.

Plusieurs catégories de T-shirts ont été développées avec le temps. Il s’agit entre autres du T-shirt avec un col V, T-shirt ragan, henley…

Le T-shirt, un vêtement mis en avant en 1940

Grâce à la couverture d’un magazine, le T-shirt a quitté sa position de sous-vêtement pour celle de vêtement.

Une photo avait été mise en avant dans le mois de juillet 1942 par Life, un magazine américain. Sur la couverture de ce magazine, l’on pouvait voir un T-shirt porté par un soldat avec la mention « Air Corps Gunnery School ». Le choix de ce magazine était fait à dessein, car Life jouit d’une bonne renommée : celle de l’importance de la photographie dans le secteur du journalisme.

L’image publiée par l’hebdomadaire était forte, car cela a permis de considérer désormais le T-shirt homme  comme un vêtement.

Le T-shirt rendu international par l’armée des États-Unis d’Amérique

Si le T-shirt est désormais porté par tout le monde comme un vrai vêtement, c’est grâce à l’armée américaine.

L’armée américaine avait adopté le T-shirt à cause de ses caractéristiques et avantages. Non seulement le T-shirt est confortable et léger, mais il est aussi plus hygiénique que tous les vêtements faits en laine que portaient les soldats directement sur leur corps.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, les Européens ont été initiés au port du T-shirt par les GI de l’armée américaine.

Le port du T-shirt homme  a été fortement encouragé par les soldats américains au lendemain de la guerre. Il n’était donc pas rare de voir les vétérans s’en servir pour se vêtir.

Le T-shirt, un outil publicitaire

L’on ne peut pas parler de l’histoire de ce vêtement sans rappeler qu’il a été au départ utilisé comme un véritable outil publicitaire.

En 1948, Thomas E. Dewey avait utilisé le T-shirt imprimé dans sa stratégie de communication lors d’une campagne présidentielle.

Hollywood rend populaire le T-shirt homme

Le T-shirt est devenu un vêtement emblématique en 1950 grâce à Hollywood. Dans le vestiaire masculin, le T-shirt homme  devient le plus célèbre de tous les vêtements.

James Dean en tshirt

Il a même été utilisé comme un outil de rébellion par James Dean, l’acteur du film Rebel Without a Cause et Marlon Brando, l’acteur des films et The Wild Oneet A streetcar named Desire.

Ainsi, un homme qui veut se montrer séduisant et rebelle se mettait en T-shirt de couleur blanche. Depuis sa première sortie en 1951 par le biais de Marlon Brando, les modèles du T-shirt ont évolué jusqu’au moment où il a été consacré en 1950.

Le modèle demeure un modèle qui serre le corps. Quant aux manches, elles sont assez courtes. Cependant, l’on note une légère échancrure dans le col.Les films d’Hollywood montrent tout le symbole que représente le T-shirt dans l’habillement de plusieurs hommes de 1950.

Steve McQueen fait partie de ceux qui ont aidé le T-shirt à avoir plus de visibilité. Ainsi, le vêtement décontracté par excellence était le T-shirt.  

Avec la reconnaissance du T-shirt, les marques avaient modifié les coupes de leurs T-shirts pour homme.

Vous vous rappelez de la confection de Sears : la Gob Shirt ? Elle a été rebaptisée « T-style shirt » par la marque. Et tout le monde peut maintenant le mettre pour sortir comme un « outdoors ». L’autre raison qui justifie le succès du T-shirt de couleur blanche, c’est qu’il se porte facilement.

Nous vous proposons ici les 7 astuces qui vous permettront de porter votre T-shirt de façon stylée.

Le tie-dye et le T-shirt coloré

Si les acteurs hollywoodiens l’ont rendu « sexy », le T-shirt demeure une tenue militaire.

En 1960, le mouvement hippie va s’en servir pour exprimer pacifiquement leurs opinions. (#PeaceLove). Les T-shirts prendront désormais l’allure d’un habit psychédélique. C’est une forme de « démilitarisation » du T-shirt, tel que Benoit l’affirme dans son blog « Bonne Gueule ».

Ainsi, les hippies vont se servir du « tie-dye » pour leur lutte. Il s’agit d’une technique de teinture exceptionnelle. Selon le magazine Urbania, elle consiste à teindre premièrement un T-shirt uni roulé dans une corde avant de tracer des figures circulaires psychédéliques. Cette technique de teinture au nœud est rendue populaire par les hippies. Il ne s’agit plus du T-shirt sexy blanc et épais que proposait Marlon Brando.

 

T-shirt graphique, son développement

De 1960 à 1970, les T-shirts graphiques ont occupé une bonne partie de l’habillement des hommes. 

La nouvelle génération va rapidement changer le T-shirt uni, car elle estimait qu’il a perdu sa force révolutionnaire. Il était important de mettre l’accent sur quelque chose d’autre

Ainsi, le T-shirt devient un véritable moyen pour s’exprimer. À l’aide des dessins qui y sont imprimés, la bonne humeur peut être répandue. Ils permettent également de donner son avis, de montrer son appartenance à un groupe et d’échanger facilement avec les inconnus.

Si plusieurs modèles graphiques ont fini par être produits de façon massive, cela est dû au transfert sur le tissu.

La technique utilisée était facile. Elle consistait à faire le choix d’un dessin et à le coller sur un T-shirt uni à l’aide d’un fer à repasser.

Le T-shirt était devenu ainsi un moyen de communication. Grâce à lui, les inconditionnels de marques, les groupes musicaux ainsi que les sites touristiques sont transformés en des hommes-sandwichs.

Vous avez surement vu un jour le célèbre Tee-shirt « I love NY » que Milton Glaser a dessiné en 1977. L’on peut aussi citer la langue exploitée par les Rolling Stones.

Le retour triomphal de la sérigraphie sur le T-shirt

En 1980, on utilisait de moins en moins le fer à repasser pour effectuer les transferts à cause de l’impression qui n’était plus de bonne qualité.

En effet, à cause des machines à laver, les dessins s’effaçaient peu à peu. Alors, les inconditionnels d’imprimés décidèrent de laisser tomber le système D et d’opter pour la sérigraphie appliquée sur T-shirt. L’on assistera ainsi au retour de la sérigraphie. La qualité des T-shirts était bien meilleure que les T-shirts à bas prix.    

Ce type de T-shirt est aussi utilisé pour s’exprimer. Katharine Harmnett est devenu célèbre grâce à son T-shirt en coton de type over-sized. En effet, elle l’utilisait pour donner ses avis sur l’opinion politique et pour repasser les messages des hippies véhiculés en 1960.

Les graphismes qui sont utilisés en 1990 sont révolutionnaires.

Pour cela, il existe certainement des œuvres qui ont retenu l’attention des gens durant les années 1980 et 1990.

Si vous avez suivi la série dénommée Friends, vous verrez à coup sûr ces Tee-shirts over-sized qui étaient encore à la mode.

Voir les T-shirts de manches courtes des années 1990.

Toutefois, depuis 1990, les choses ont changé. Le choix d’un T-shirt de taille idéale ne se fait plus de cette manière par les hommes.

Découvrir d'autres vêtements streetwear incontournables