Pantalons Sarouel Streetwear pour Homme

Sarouel et Streetwear : l’union de force de deux cultures

Le streetwear est une tendance internationale aux nombreuses inspirations. Chaque culture y contribue par ses pièces les plus cultes. C’est ce qui contribue en grande partie à l’enrichir et en faire une mode fascinante. En chef de file, on cite l’exemple du fameux Sarouel.

Constamment revisité, l’indémodable Sarouel décroche le titre du vêtement oriental le plus populaire sans concurrent. Quelles sont ses origines, et comment a-t-il évolué au fil du temps ? Comment l’ajuster à ton style streetwear ? On te dit tout ce qu’il y a à savoir dans cet article.

pantalon sarouel streetwear

Histoire et évolution du Sarouel

Nait au cœur de l’orient, le Sarouel n’a pas tardé à frapper aux portes de la mode occidentale. D’un vêtement pratique de tous les jours, c’est devenu un pantalon assez cool pour intégrer le courant streetwear.

En revenant sur ses origines, on se rend compte que ce n’est pas si étonnant qu’il ait conquis la rue aussi vite. Suis-nous pour comprendre à ton tour pourquoi c’est un indissociable de la culture moderne !

Les racines perses du pantalon Sarouel

Si tu t’y connais en culture indienne, tu as certainement remarqué la ressemblance entre Dhoti et Sarouel. Tu penses peut-être que c’est la même chose, mais ce n’est pas le cas.

Les racines perses du pantalon Sarouel

Le premier est une tenue indienne beaucoup moins complexe, formée d’un tissu noué autour de la taille qui a un pan de séparation au milieu.

Par contre, le Sarouel a tout d’un pantalon normal. Il a juste une séparation de l’entrejambe bien plus ample et bien plus basse, et il est plus serré au niveau des chevilles. Cette petite configuration est d’origine purement perse, même s’il y a un petit clin d’œil à son prédécesseur indien.

D’ailleurs, d’autres disent qu’il remonte aux premières dynasties chinoises. Mais on retient tout de même que le mérite revient aux Persans, puisqu’ils ont en grande partie contribué à sa popularisation. On trouve beaucoup de tableaux et de représentations artistiques qui le prouvent.

Le Sarouel, qui signifie littéralement Pantalon en arabe, était un habit de tous les jours. Super pratique pour les activités du quotidien, et assez respirable pour supporter la chaleur du moyen orient, c’était la tenue standard à l’époque.

C’était un vêtement destiné même aux femmes, qui pouvaient donc circuler librement sans accentuer leur forme, conformément aux traditions et aux valeurs perses. Et oui, le port du pantalon en orient était vachement plus précoce qu’en occident

Une mode qui longe la route de soie

Activement impliqué dans les échanges commerciaux, le Sarouel n’a pas tardé à être importé aux quatre coins du monde. C’est pour dire que les allers-retours et les échanges de luxueuses marchandises l’ont montré sous son meilleur jour, et en ont fait un modèle élégant et prestigieux.

sarouel asiatique

Il a été accueilli en Turquie comme chez les nomades africains à bras ouvert, et c’est à la limite devenu un phénomène de mode. Il a été intégré à l’uniforme ottoman traditionnel, adopté même par les plus grandes royautés de l’empire. Chez les Bédouins sahariens, on était fasciné par sa coupe atypique, et par sa grande adaptabilité.

Mais ça ne s’arrête pas là ! On le retrouvait aussi partout en Asie. Le Sarouel était très populaire au Tibet pour se protéger contre le froid. En Inde, les modèles les plus travaillés sont symbole de noblesse et de fortune. Même les samouraïs en portaient, voilà à quel point ils étaient cool !

Aussi impressionnant que ça puisse te sembler, tout ça n’est que le début de l’évolution du Sarouel. C’est son arrivée en Europe qui a marqué le réel succès de ce pantalon bouffant emblématique.

Quand le Sarouel séduit l’occident

Déjà très répandu dans les pays maghrébins, c’est sans grande surprise que le Sarouel a fini par sauter à l’autre rive de la méditerranée. L’armée française qui occupait l’Algérie, la Tunisie et le Maroc s’en sont inspirés pour créer les tenues des troupes formées de locaux.

Le contact à petites doses, mais sur de longues durées entre ces deux cultures opposées a fini par les faire déteindre les unes sur les autres. C’est de cette manière que le fameux Sarouel a été propulsé en Europe.

Parallèlement, de l’autre côté du globe, les militantes féministes américaines ont absolument succombé à son charme. Rappelons que ce n’était pas usuel que les femmes portent des pantalons, et que c’était à l’encontre des normes sociales.

La meneuse de ce mouvement, c’est Amelia Bloomer, qui vantait sans cesse les avantages pratiques du Sarouel. Elle n’a pas pu faire passer son mot à l’époque, mais elle a laissé derrière elle le « Bloomer », un exemplaire vachement semblable qui ressemble à une culotte bouffante.

Le Sarouel ; un précieux ajout au streetwear

Relax, décontracté et super extra large, tu devines que le Sarouel avait tout pour réussir en streetwear. Il est en phase avec la mentalité de la rue, et n’est plus considéré comme intrus dans le monde de la mode.

Le Sarouel en culture populaire

Minute, mais comment en sommes-nous arrivés là ? À quel moment le Sarouel est-il devenu une tendance moderne ?

À vrai dire, comme beaucoup de vêtements streetwear, on le doit encore aux hippies. Il faisait partie intégrante de leur style vestimentaire super large, minimaliste et ultra confortable. En plus de raviver cette tendance quelque peu oubliée. Ils y ont apposé leur touche artistique, et lui ont apporté beaucoup, beaucoup de couleurs.

Peu de temps après, c’est une star de la musique qui le ressort encore une fois. Tu as forcément entendu « U can’t touch this » de MC Hammer quelque part. Sur le clip de la chanson, on rend hommage comme il se doit à notre pantalon bouffon préféré. C’était la relance qui a vraiment propulsé le Sarouel au rang qu’on lui connaît aujourd’hui.

L’heure de gloire du Sarouel

Des rues persanes les plus pauvres, le Sarouel s’est imposé à la Fashion Week. Improbable, mais pas étonnant quand on connaît l’élégance et le succès qu’il a connu d’antan. Sa place sur le catwalk est bien méritée, et c’est ce qui a renforcé sa position de force en culture populaire.

 

Au début, les designers étaient plus axés sur un aspect techno futuriste, mais maintenant on rétrograde vers une esthétique urbaine pure. Depuis maintenant plusieurs années, le Sarouel occupe le même rang que les pantalons cargo ou les sweats, avec l’exquise saveur orientale qu’il dégage de plus. Les modèles qu’on voit de nos jours sont impeccables pour une tenue streetwear. C’est une mode assez répandue ici en France, mais aussi en Streetwear japonaiset aux States.

 

Si l’harmonieuse relation entre Streetwear et Sarouel témoigne bien d’une chose, c’est que la culture urbaine est accueillante et bienveillante, et qu’elle est sans l’ombre d’un doute l’une des plus riches et les plus diversifiées.

5 Conseils pour un look Streetwear avec Sarouel

On ne pouvait pas terminer cet article sans qu’on te dise comment faire du Sarouel l’atout ultime de ton style streetwear. Comme tu le sais sans doute déjà, ce mouvement artistique unique est en perpétuelle transition. Entre le rétro allant vers le vintage et le futuriste plutôt moderne, le streetwear ne cesse d’évoluer.

un look Streetwear avec Sarouel

Pour savoir porter du streetwear, il te faut avant tout le maîtriser. C’est simple à dire, mais comment s’y prendre en pratique ? La réponse est simple : il faut savoir créer un subtil équilibre des habits et pouvoir les assortir de la bonne manière. Facile à dire, difficile à appliquer, mais plus pour longtemps !

Comme on ne cesse de le répéter, le pantalon est le pilier, la base, et le cœur dans une tenue streetwear. Et le Sarouel, si tu en fais bon usage, laisse-moi te dire mon ami, c’est le meilleur pantalon streetwear qui soit. On n’exagère même pas !

Ce qui est certain, c’est que le Sarouel ne diffère pas des autres vêtements. Faire le bon choix dépend de la personne, de la matière voire de la coupe et de la couleur. Pas de panique, toutes tes inquiétudes vont se dissiper grâce à nos 5 conseils pour avoir le meilleur look Streetwear avec Sarouel.

1 — Opter pour la bonne coupe, à la bonne taille !

Tu raffoles de la coupe des pantalons Sarouelsque tu croises sur les réseaux ou que tu vois chez certains de tes potes ? Attention à ne pas tomber dans le piège, le résultat n’est pas toujours aussi tentant.

En fait, son design atypique fait qu’il soit quelque peu difficile de deviner ce qui irait bien à ta morphologie. Attends-toi à des surprises au niveau des chevilles ou des cuisses.

Même si ce n’est pas trop voyant, ce serait de toutes les manières un scénario catastrophe ! Tu ne te sentiras pas à l’aise dans ta peau, et ça, c’est tout l’inverse de la mentalité streetwear.

Alors concrètement, comment éviter ça ? Il y a deux éléments à tenir en considération :

  • Primo, trouver la bonne taille : suivre les instructions sur la page de vente s’il y en a, sinon vérifier que ce sont bien les mensurations qu’il te faut.
  • Étudier la coupe : en fonction de ta morphologie, essaye de détecter ce qui t’irait le mieux, selon tes expériences avec les autres types de pantalons en général.

2 — Choisir les bonnes chaussures pour ton Sarouel

Les chaussures sont un « indispensable » pour toute tenue streetwear qui se respecte. Pour ne pas te perdre, notre conseil est simple : toujours t’orienter vers des marques connues, mais à la seule condition que les modèles soient iconiques et restent à des prix abordables.

On ne le dira jamais assez : tes sneakers, c’est ta marque de fabrique ! En plus d’être pour la plupart originales, elles se marient parfaitement avec différents pantalons, dont bien sûr le Sarouel.

Alors, quels sont les meilleurs sneakers pour aller avec un Sarouel ? Si tu poses cette question à mille personnes, on peut te donner mille réponses différentes. Ce n’est pas surprenant, chacun son goût, mais il y aura des modèles qui mettront tout le monde d’accord :

  • Les subjuguantes Yeezys : avec leurs tons assez neutres et leurs penchants minimalistes, elles iront à ravir à ton sarouel.
  • Les indispensables Dad shoes qui sont très appropriées dans notre cas. Avec leur volume assez important, elles seront parfaites pour contre-balancer le tout.
  • Et notre coup de cœur en matière de sneakers à porter avec un Sarouel, les incontournables Air Force 1 ! Dans sa version basse et avec sa couleur blanche, c’est l’ultime sneaker en streetwear.

Maintenant que tu sais quel sneaker choisir pour ton Sarouel, on passe aux choses sérieuses, et on te dit comment créer ton look !

3 — Équilibrer son look

On ne va pas se mentir, à prime allure, c’est assez difficile de construire son look avec un pantalon Sarouel. Sache que c’est en grande partie par manque d’habitude qu’on a cette impression, car avec le temps, ça cesse d’être une pièce maîtresse, et ça devient beaucoup plus un pantalon ordinaire à assortir.

Donc, pour des débuts, comment faire ? Évite de trop charger la partie supérieure de ton corps. Reste sur des tons neutres et des designs simples, de couleur proche ou complémentaire au bas.

Par la suite, une fois que tu auras pris ton envole, tu pourras remettre l’attention sur une autre partie de ton look : une hoodie sur laquelle tu craques ou un T-shirt canon. Bien sûr, à condition d’avoir un pantalon qui se fait moins remarquer.

4 — Dénicher les meilleurs modèles

Règle d’or quand il est question de choisir un pantalon Sarouel : faire gaffe aux matériaux cheap. Tout leur charme et tout leur côté techno, et crois nous sur parole, ça ne va pas le faire avec des modèles seconds choix.

Deuxième critère, et pas des moindres, il faut trouver des modèles originaux. Les découpes, les poches, et les décorations varient énormément. Par exemple, notre pantalon Sarouel Sumashi à carreaux est une petite pépite. Sans parler du modèle HIKARU qui est le parfait milieu entre jogging et Sarouel.

5 — Un dernier secret : accessoiriser au max !

Enfin, le dernier truc pour réussir ton style streetwear avec Sarouel, c’est d’opter pour les bons accessoires. Les chaînes sont d’excellentes options pour les looks assez gothiques ou techwear. Les ceintures aussi leur vont bien, surtout les grands formats ou les styles vintage.